The Weeknd

Nom de naissance

Abel Makkonen Tesfaye

Naissance

16 Février 1990, Scarborough, Ontario, Canada

Biographie

Connu sous le nom de The Weeknd, le chanteur canadien Abel Tesfaye est né dans le quartier de Scarborough à Toronto le 16 février 1990, de parents éthiopiens. Remarqué par ses vidéos anonymes postées sur YouTube en 2010, le protégé de Drake réalise l'année suivante trois mixtapes, House of Balloons, Thursday et Echoes of Silence, qui lui valent la reconnaissance des médias spécialisés par leur style de ballades sombres et dépressives. Les chansons, une fois retravaillées, forment la matière de l'album Trilogy qui parait en 2012. Classée n°4 au Billboard 200 et certifiée disque de platine, la compilation apporte une notoriété immédiate et des récompenses à The Weeknd, sacré révélation de l'année aux Juno Awards. Encore plus sombre, l'album Kiss Land qui suit en 2013 et se classe n°2, est composé de chansons originales et comprend un duo avec Drake sur « Live For ». Également compositeur pour Wiz Khalifa (« Remember You ») et Juicy J (« One of Those Nights »), The Weeknd poursuit son ascension fulgurante avec l'album Beauty Behind the Madness (2015), son premier album classé numéro un dans plusieurs pays, après les succès individuels des singles « Often »« The Hills »« Earned It »« Can't Feel My Face », et de son duo avec Ariana Grande sur « Love Me Harder ». Ce succès s'accompagne de deux Grammy Awards, dans la catégorie de l'album urbain de l'année et de la chanson R&B de l'année pour « Earned It ». De nouvelles collaborations suivent avec Kanye West, Future et Beyoncé, avant la sortie du titre « Starboy » produit par Daft Punk, premier extrait de l'album homonyme qui se classé numéro un à la fin de l'année 2016. Outre l'autre collaboration avec le duo français, « I Feel It Coming », Starboy accueille des performances avec Kendrick Lamar, Lana Del Rey et Future. L'EP My Dear Melancholy qui sort en 2018 atteint le sommet du Billboard, voit The Weeknd travailler avec un autre DJ français, Gesaffelstein. Le titre « Call Out My Name » qui en est extrait est suivi par les singles « Heartless » (n°1) et « Blinding Lights » (n°2), annonçant la sortie du quatrième album After Hours (2020).

Canadien d'origine éthiopienne, Abel Tesfaye voit le jour le 16 février 1990 à Scarborough, du côté de Toronto, dans l'Ontario (Canada).

Sans plus d'informations sur sa formation, c'est à l'orée du printemps 2011 que la première mixtape de cet amateur de R. Kelly et de Prince, House of Balloons, est mise à disposition gratuitement sur son site. Par chance, le célèbre rappeur canadien Drake, déjà réputé à l'international, s'improvise mentor de Tesfaye et poste l'un des titres issus de la mixtape, « Wicked Game ». En août de la même année, c'est au tour de la deuxième mixtape de The Weeknd, Thursday, de faire sensation. Enfin, il livre le dernier volet de sa trilogie, Echoes of Silence, à la toute fin de l'année. Malgré le buzz qui entoure le moindre de ses morceaux, l'artiste canadien, qui vit à Toronto, ne semble pas pressé de rentrer dans les rangs d'une maison de disques.

Abel Tesfaye ne se contente pas d'écrire, de chanter ou de composer ses propres morceaux. Outre avoir excellé sur des morceaux de Drake, The Weeknd est convoqué par Lady Gaga en personne pour livrer un remix de la chanson « Marry the Night », issue de l'album Born This Way Remix (2011). Florence & The Machine succombe aussi à son charme et lui demande de revisiter son titre « Shake It Out» (issus de Ceremonials, 2011). Malgré le regain de célébrité qui s'ensuit, The Weeknd reste un personnage mystérieux, qui refuse les interviews et préserve farouchement son intimité. Cette discrétion voulue est encore plus difficile à assumer après sa participation remarquée à « Remember You » de Wiz Khalifa en 2012.

Sortie en novembre 2012, la compilation Trilogy regroupe ses trois premières mixtapes et plusieurs inédits. The Weeknd est de nouveau en vedette avec sa participation à « One of Those Nights » de Juicy J sur Stay Trippy. Il est alors temps de sortir son premier album, Kiss Land, en septembre 2013, avec Drake en invité d'honneur sur le titre « Live For ». C'est le seul hit d'un album mélancolique, mais The Weeknd ne s'arrête pas en si bon chemin et livre au cours de l'année suivante des morceaux qui font mouche dans les charts rap et R&B : « Often » entre dans le top 10, bientôt suivi par « Earned It » (extrait de la bande originale de Fifty Shades of Grey), tandis que son featuring sur « Love Me Harder » d'Ariana Grande touche un plus large public.

En 2015, « The Hills » et « Can't Feel My Face » tracent la voie à l'album Beauty Behind the Madness, deuxième album de The Weeknd, qui s'entoure de noms aussi prestigieux que ceux de Daft Punk, Lana del Rey et Kendrick Lamar pour son recueil suivant, Starboy, qui paraît en décembre 2016 avec pour emblème le morceau-titre. Ce nouveau succès planétaire est suivi deux ans plus tard par un EP, My Dear Melancholy (2018), produit par Frank Dukes, Skrillex, Mike Will Made It, Cirkut et les Français Guy-Manuel de Homem-Christo (Daft Punk) et Gesaffelstein, qui chante avec lui sur « I Was Never There ».