Kanye West

Nom de naissance

Kanye Omari West

Naissance

5 Juin 1977, Atlanta, Géorgie, United States

Biographie

Producteur et chanteur américain de rap connu pour son ego surdimensionné, Kanye West (né à Atlanta en 1977) est devenu avec son triptyque scolaire - The College Dropout (2004), Late Registration (2005) et Graduation (2007)  - la star qu'il a toujours voulu être, effaçant les étiquettes à grands coups d'usage électronique. Après un quatrième album 808's & Heartbreak (2008) placé sous le signe de l'auto-tune, le rappeur flamboyant s'installe au sommet du genre avec une pléiade de stars sur My Beautiful Dark Twisted Fantasy (2010). Son partenariat avec Jay-Z sur Watch the Throne (2011) ne fait qu'augmenter sa cote de popularité. En 2012, en tant que patron du label G.O.O.D. Music, il rassemble ses poulains sur un album à 22 featurings, puis amorce un virage plus electro encore sur Yeezus, album en hommage à la house de Chicago paru en 2013. Entre deux saillies ou représentations avec son épouse Kim Kardashian et une collaboration avec Rihanna et Paul McCartney (FourFiveSeconds), il enregistre son septième album The Life of Pablo, lancé sur la plate-forme Tidal en 2016. Une tournée est mise sur pied, mais le rappeur, après quelques déclarations fracassantes, décide d'annuler une vingtaine de dates après avoir été admis une dizaine de jours en hôpital psychiatrique. Quelques mois plus tard, il est de nouveau sur pied et publie son huitième album, Ye, le 1er juin 2018 et Kids See Ghosts, un album collaboratif avec Kid Cudi, une semaine plus tard. Yandhi est annoncé comme prochain opus de la star, mais le projet avorte, ayant été diffusé illégalement sur Internet. Le rappeur décide de se concentrer sur l'élaboration d'un nouveau disque plutôt que d'officialiser celui-ci. Le 25 octobre, Jesus is King voit le jour et témoigne du virage religieux du rappeur par sa tonalité gospel. Deux mois tout juste après, il livre la suite, Jesus is Born, à l'occasion de la date symbolique de la naissance du Christ, mais le fait sous le nom de son groupe de gospel, Sunday Service Choir. 

Kanye Omari West a explosé tous les clichés propres au rap : un sac à dos fièrement assumé contenant le manuel de l'étudiant rappeur modèle aux côtés d'un ours en peluche, des textes qui sortent des sentiers linguistiques battus et rebattus, ne traitant plus de substances illicites mais se révélant plein d'humour lorsqu'ils s'attaquent aux petits travers de chacun, profonds lorsqu'ils évoquent ses proches ou introspectifs quant à son ascension, tout en n'hésitant pas à questionner le gouvernement et la légitimité de ses actions auprès de la communauté noire. Et collectionnant à côté les costumes italiens sur mesure, lui valant le rutilant sobriquet de Louis Vuitton Don.

Kanye West est rempli de contradictions, mais c'est bien le cadet de ses soucis. Fils d'un membre des Black Panthers (mouvement de lutte pour l'égalité raciale dans les années soixante aux Etats-Unis) et d'une mère professeur d'université qui devient sa manageuse, Kanye - L'Unique  en langue swahili - se fait la main en produisant des artistes locaux puis de renommée internationale : Janet Jackson, Alicia Keys, John Legend.

Pris en charge par l'un des meilleurs professeurs qu'il pouvait trouver à Chicago en la personne de No ID, il développe son propre style gorgé en boucles soul et accroche l'oreille d'un Jay-Z qui lui permettra d'inscrire une première ligne sur son CV de façonnier musical avec « This Can't Be Life »  production très représentative de son auteur, et quatre titres de l'album The Blueprint (11/09/2001)  au succès retentissant.

Le 23 octobre 2002, un accident de voiture l'immobilise (fractures de la mâchoire). Cette épreuve lui apporte une révèlation sur son parcours, un chemin de croix similaire à celui qu'il avait poursuivi jusque là pour devenir un artiste à part entière chez Roc-A-Fella. Le titre « Through The Wire » l'évoque, et « Jesus Walks » confirme la foi de ce rappeur atypique, donnant à son premier album The College Dropout (2004) une saveur encore plus inédite.

L'année suivante, Late Registration confirme et accentue son ascension en remportant trois Grammy Awards, dont ceux du Meilleur album et de la Meilleure chanson (« Gold Digger »). Parmi les nombreuses collaborations de Kanye West, citons Brandy (« Talk About Our Love »), Talib Kweli, Mos Def, Mariah Carey et John Legend ; ainsi que son aport sur l'album Be de Common (2005), et une apparition dans le documentaire Dave Chappelle's Block Party de Michel Gondry l'année suivante.

En septembre 2007, Graduation (facile n°1 qui frôle le million de ventes à sa sortie) se paie le luxe de coiffer au poteau son rival 50 Cent qui par effet d'annonce s'était déclaré prêt à arrêter sa carrière solo si West le devançait.

Ses apparitions médiatiques souvent controversées contribueront à faire de lui un personnage à part, souvent impétueux voire trop arrogant lorsqu'il conteste les prix remis lors de cérémonies. Mais le paysage sonore serait bien fade sans cet artiste qui explose les carcans musicaux, et a réussi l'exploit de pousser à la retraite microphonique un 50 Cent déjà bien fatigué. Publié à l'automne 2008, 808's & Heartbreak concocté avec Young Jeezy et Lil' Wayne use et abuse des facilités procurées par le Roland 808 et l'auto-tune.

A l'été 2010, dans l'attente de son nouvel album, Kanye West offre la mixtape Mr. West distribuée par le label Think Differently. Titres inédits et prises alternatives des deux dernières années sont au menu de ce street CD auquel participent une pléiade de stars (Jay-Z, Lil Wayne, John Legend, Talib Kweli, Ne Yo, Pharrell, Lupe Fiasco, The Clipse, Dwele, Nas...).

Le cinquième album, enregistré à Hawaii et baptisé My Beautiful Dark Twisted Fantasy, arrive le 22 novembre 2010. Tous ses amis sont venus fêter ce qui est considéré comme le sommet de sa discographie : Dwele (en duo sur « Power »), Jay-Z, Rick Ross, Nicki Minaj et Bon Iver (sur « Monster »), Pusha-T (« Runaway ») et en vrac Alicia Keys, Elton John, Fergie, John Legend, Gil Scott-Heron, Kid Cudi, plus The-Dream, DJ Premier, Q-Tip, RZA et Pete Rock à la console de production.

Un succès n'arrivant jamais seul, Kanye West enchaîne sur Watch the Throne réalisé avec son compère Jay-Z. Sorti à l'été 2011, l'album garni de tubes (« Otis », « Lift Off » avec Beyoncé) mobilise une nouvelle fois le gratin du rap avec les participations de Frank Ocean, Pharrell Williams et The Neptunes, Q-Tip, Swizz Beatz, RZA et Mr. Hudson. Un an après, le patron de G.O.O.D. Music rameute la crème de son label pour un projet sombre baptisé Kanye West Presents G.O.O.D. Music Cruel Summer (septembre 2012) qui voit se succéder les simples « Mercy », « Cold » et « Clique ». Au programme, vingt deux featurings avec entre autres Jay-Z, R. Kelly, Big Sean, Pusha T, Ghostface Killah, Raekwon, Kid Cudi, Jadakiss, 2 Chainz, DJ Khaled, John Legend et Teyana Taylor. 

Kanye West a la joie de devenir père le 15 juin 2013 lorsque sa fiancée Kim Kardashian donne naissance à une fille.Cette naissance prématurée de plusieurs semaines perturbe son emploi du temps en pleine campagne de lancement de son sixième album solo. Enregistré à Paris, Yeezus se veut un hommage à la house de Chicago et compte parmi ses participants les Français Daft Punk, Brodinski, et Gesaffelstein. En 2014, il enregistre un premier titre avec Paul McCartney, « Only One », rapidement suivi d'un autre en trio avec Rihanna, « FourFiveSeconds ». Aucun des deux ne figure sur son septième album The Life of Pablo, lancé sur la plate-forme Tidal de son ami Jay-Z en février 2016 et comprenant les participations de The Weeknd, Rihanna, Kendrick Lamar, The-Dream, Kid Cudi, Chris Brown et Ty Dolla $ign.