Michel Polnareff

Nom de naissance

Michel Polnareff

Naissance

3 Juillet 1944, France

Biographie

Compositeur et arrangeur, pianiste, guitariste et interprète à la voix aigüe, Michel Polnareff a marqué l'histoire de la chanson française et du rock. Né d'une famille d'émigrés russes à Nérac, le 3 juillet 1944, il apprend le piano et obtient un premier prix de solfège au Conservatoire de Paris. Au milieu des années 1960, c'est avec sa guitare qu'il part à Londres puis joue dans les rues de Paris avant d'être pris sous contrat chez Disc'AZ. La notoriété est immédiate avec « La poupée qui fait non » et « Love Me Please Love Me », tandis que « L'Amour avec toi » est censuré à la radio. Michel Polnareff impose alors son style et multiplie les succès (« Tous les bateaux tous les oiseaux » et « La Maison vide », « Tout pour ma chérie », « On ira tous au paradis »). Ses lunettes sombres et son sens de la provocation participent de la légende avec le scandale de l'affiche aux fesses nues de son spectacle Polnarévolution (1972), puis son exil aux États-Unis à la suit d'une banqueroute. D'outre-Atlantique, l'auteur de l'album culte Polnareff's et de bandes originales de films comme La Folie des grandeurs (1971) s'identifie à la production américaine avec l'album Fame à la Mode (1975), sans oublier sa terre natale dans la « Lettre à France » de 1978. Il revient finalement en France est signe les albums Coucou Me Revoilou (1978), Bulles (1981) et Incognito (1985). En 1990, Kâma-Sûtra est le résultat d'une longue résidence dans une chambre d'hôtel de luxe transformée en studio. Il s'ensuit, pendant trois décennies, une période de doute et d'attente de nouvelles compositions, palliée par des tournées et des enregistrements de ses succès passés en public (Live at the Roxy en 1996, Ze (Re) Tour en 2007 et À l'Olympia en 2016). Seuls quelques titres comme « Je rêve d'un monde » (1999) ou « L'Homme en rouge » (2015) font surface avant la sortie du coffret intégral Pop Rock En Stock (2017). En 2018, le nouvel album tant attendu depuis vingt-huit ans paraît finalement sous l'intitulé Enfin !.

Playlist