Mory Kanté

Naissance

29 Mars 1950, Albadaria, Faranah Region, Guinea

Biographie

D'abord artiste traditionnel africain, le griot Mory Kanté débute au sein du Super Rail Band de Bamako où il remplace Salif Keita en 1973. Ses débuts en solo sont modestes et le cantonnent dans la sphère de la musique africaine, vécue comme folklorique malgré son désir d'ouverture aux instruments électriques. Installé à Paris en 1984, il y sort l'album A Paris. C'est avec 10 Cola Nuts produit en 1985 par David Sancious que Mory Kanté se signale dans le vaste univers de la world music. Son album suivant Akwaba Beach en 1987 fait de lui une star avec le succès mondial de « Yéké Yéké ». Touma en 1990 poursuit avec bonheur dans la même veine. L'essoufflement guette avec Nongo Village en 1994, et se confirme avec Tatebola (1996) et Tamala (2001). Best of en 2002 met une fois de plus en avant la carte de visite indémodable qu'est « Yéké Yéké ». Sabou en 2004 ne rencontre qu'un faible écho, Mory Kanté étant désormais supplanté par de nouveaux artistes tels Amadou & Mariam dans le coeur du public. La Guinéenne en 2012 est le signe de l'indéniable retour en forme d'un artiste indémodable. Récompensé d'un Grand prix des musiques du monde par la Sacem en 2017, Mory Kanté ne publie plus de disque jusqu'à sa mort, le 22 mai 2020 à Conakry. Survenue à l'âge de 70 ans, elle est annoncée par son fils Balla Kanté et suscite aussitôt une pluie d'hommages venus du monde entier.