Pigalle

Naissance

France

Biographie

Premier groupe de François Hadji-Lazaro, fondé en 1982 en compagnie de Daniel Hennion, Pigalle est la première formation à laquelle contribue le grassouillet touche-à-tout musical, véritable homme-orchestre du Paris underground. Si certains textes rappellent l'autre formation majeure d'Hadji-Lazaro, les Garçons Bouchers, Pigalle n'en conserve pas moins sa spécificité. Moins marqués par le punk, le oï et le ska, les albums de Pigalle touchent du doigt les prémices de la chanson française néo-réaliste, offrant un univers plus tourmenté, plus sombre et plus noir que celui des Garçons Bouchers, véritable décalque sonore d'une bande dessinée de Tardi ou d'un roman de Léo Malet où s'entrechoquent les influences de Brel, de Piaf et des chansonniers de l'entre-deux-guerres. Même si certaines chansons ne dédaignent pas le recours à un humour bienvenu (« L'Eboueur », « La Patate »...) , l'immense majorité de la production de Pigalle n'en reste pas moins marquée par une nostalgie d'un Paris idéalisé des années 1930 et 1950 et le charme maussade de la dépression ordinaire des classes ouvrières et des défavorisés (« Marie la rouquine », « Sophie de Nantes », « En-haut », « En-bas », « Les Lettres de l'autoroute », « Dans la salle du bar-tabac de la rue des martyrs »). En 2010, treize ans après Alors..., Pigalle effectue un spectaculaire retour avec Des Espoirs, suivi de T'inquiète... en 2014.