Loretta Lynn

Nom de naissance

Loretta Webb

Naissance

14 Avril 1932, Butcher Hollow, Kentucky, United States of America

Biographie

De son vrai nom Loretta Webb, Loretta Lynn naît le 14 avril 1932 à Butcher Hollow dans le Kentucky aux États-Unis. Elle y grandit au sein d’une famille nombreuse et se marie dès l’âge de 15 ans, avant de devenir mère un an plus tard. Lorsqu’elle éclot véritablement sur la scène country et honky tonk de Nashville à l’âge de 24 ans, elle est déjà mère de quatre enfants. Elle connaît son premier succès avec « Don’t Come Home a Drinkin' », qui va se hisser jusqu’à la première place des charts spécialisés. Tout au long de sa carrière, elle cumule de nombreux tubes parmi lesquels « Rated X » ou encore « Coal Miner’s Daughter », qui donnera son nom au film biographique de 1980, connu en France sous le titre Nashville Lady. L'actrice Sissy Spacek, qui incarne  son rôle à l'écran et interprète ses chansons, remporte un Oscar pour sa prestation. Au gré d’une discographie foisonnante et régulière, Loretta Lynn fait équipe en 2013 avec deux autres icônes féminines de la country : Tammy Wynette et Dolly Parton, avec lesquelles elle publie l’album Honky Tonk Angels. Grâce à son travail avec Jack White sur l’album Van Lear Rose en 2004, elle est récompensée d’un Grammy Award et se voit honorée d’un album-hommage en 2010, Coal Miner’s Daughter: A Tribute to Loretta Lynn, sur lequel des artistes tels que Carrie Underwood, Faith Hill ou encore Reba McEntire reprennent ses plus grands succès. Elle enrichit en 2015 sa discographie de Full Circle, avec des contributions de Willie Nelson et Elvis Costello. Son 41e album, intitulé Wouldn’t It Be Great, paraît en 2018 et succède à un album de Noël paru en 2016. Il précède Still Woman Enough (2021), produit par sa fille Patsy Lynn Russell.

Issue d'une famille pauvre de mineurs, petite-fille de deux grands-mères cherokees, Loretta Lynn est née à Butcher Hollow, dans les montagnes du Kentucky, le 14 avril 1932. Elle grandit entourée de sept frères et s?urs, parmi lesquels Brenda, qui deviendra Crystal Gayle. Mariée à treize ans, elle s'installe à Custer (Washington) en compagnie de son mari, gardien d'un camping, et de ses enfants, pour lesquels elle écrit et chante des chansons.

Encouragée par son époux, elle se produit dans des fêtes locales et lors d'un show à la télévision de Tacoma. Un homme d'affaires de Vancouver la remarque ; il fonde son propre label et, en février 1960, sort le premier single single de Loretta Lynn, « I'm a Honky Tonk Girl », qui, promu avec les moyens du bord, entre cependant dans le Top 20. Ce succès permet à la famille de s'installer à Nashville, où Loretta Lynn se lie d'amitié avec Ernest Tubb et Patsy Cline.

En 1962, elle obtient son premier hit, « Success », et, à partir de cet instant, les tubes s'enchaînent, avec un premier n°1, « Don't Come Home a Drinkin' », en 1967, puis « Fist City », « Coal Miner's Daughter », « Trouble in Paradise », « She's Got You » et, surtout, « The Pill » en 1975, chanson dans laquelle cette mère de six enfants prend ouvertement position pour le contrôle des naissances, déclarant que si « la pilule avait existé dans sa jeunesse, elle l'aurait avalée comme du pop-corn ».

Elle obtient en tout près d'une vingtaine de premières places dans les classements, dont un fameux duo, « After the Fire Is Gone » avec Conway Twitty, et le plus grand nombre de récompenses reçues par une chanteuse. En 1993, elle participe au superbe album Honky Tonk Angels aux côtés de Tammy Wynette et de Dolly Parton. Chanteuse émouvante, longtemps attachée aux valeurs musicales traditionnelles de la country, elle tente par la suite de donner un tour plus pop à ses productions, à l'image de Van Lear Rose, album sorti en 2004, produit et mixé par Jack White de The White Stripes, auquel celui-ci insuffle des styles les plus hétéroclites. De retour dans les studios, Loretta Lynn enrichit sa discographie avec les albums Full Circle (2016) et Wouldn't It Be Great (2018), produit par sa fille Patsy Lynn Russell et John Carter Cash.

Devenue une héroïne de l'Amérique profonde grâce à son autobiographie Coal Miner's Daughter, portée à l'écran par Michael Apted avec Sissi Spacek dans le rôle de la chanteuse (qui valut à l'actrice d'être couronnée aux Oscars en 1980), elle réside à Hurricane Mills, petit village du Tennessee dont elle est la seule propriétaire.