N Né à Roanne (Loire) le 8 novembre 1978, Mickaël Miro a dix-huit ans quand il fait des études de droit qui ne le passionne guère. Il leur préfère les chansons qu'il compose sur sa guitare avant de les soumettre au public.

De prestations dans les bars en concerts locaux puis régionaux, Mickaël Miro se forge une réputation qui l'amène à se produire sur les scènes parisiennes, au Sentier des Halles, au Réservoir puis à la Scène Bastille. De façon inespérée, il fait la première partie de Zazie à Londres et celle de Justin Nozuka à l'Olympia, puis de Calogero au Zénith de Lille en juin 2010.

Une chanson tirée de son répertoire traite du temps qui passe et des textos qui s'accumulent sur son téléphone portable. Le titre intitulé « L'horloge tourne » devient en quelques semaines l'objet d'un buzz dont le réseau internet a le secret. Le label Mercury à l'affût des nouveautés signe le jeune homme dont le titre est bientôt assorti d'un clip playlisté et diffusé en boucle sur NRJ. À sa sortie, « L'horloge tourne » se retrouve n°8 au classement officiel des titres simples. L'album Juste Comme Ça paru en mai 2011 confirme son talent dans un registre entre variété et pop.

Loin de se faire oublier, Mickaël Miro surfe sur ce succès naissant. Adopté par la grande famille de la chanson francophone, il est invité par Chimène Badi à partager la chanson « Là-bas » et participe à l'album de duos d'Enrico Macias sur la reprise « Le Mendiant de l'amour ». Ces deux titres sont ajoutés au programe du deuxième album Le Temps des Sourires qui paraît en mars 2013 et comprend également en premier extrait son nouveau simple « La Vie simplement ».
X

Avec votre compte
Universal:

  • Accédez à des contenus avant tout le monde
  • Gagnez des cadeaux (vinyles, places…)
  • Trouvez des playlists au plus près de vos humeurs
  • Recommandations personnalisées
X

Acheter

00:00
00:00