N Native d'Evian-les-Bains de parents franco-sénégalais, Madjo commence par apprendre le violon avant de passer à la guitare. Ses modèles dans le genre sont plutôt blues et folk, et ses premiers textes sont marqués par son obsession pour Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll.

Après avoir tâté de la scène dans sa région alpine, Madjo se produit dans les bars parisiens. La chanteuse à la coupe afro suit les cours du Chantier des Francos dédié aux jeunes artistes. C'est sur la scène des Francofolies de La Rochelle qu'elle est remarquée pour ses chansons bilingues et sa voix gorgée de soul. Madjo (le nom provient des anciens propriétaires de la Villa Madjo, la maison où elle a grandi) a l'art de faire monter la température rapidement.

Avec son compère Sébastien Lafargue, multi instrumentiste et arrangeur, elle enregistre ce qui va devenir son premier EP quatre titres et laisser des traces dans bien des oreilles des majors. Après ce bout d'essai sorti fin 2009, Madjo embarque pour New York dans le studio de Mark Plati qui réalise l'album Trapdoor, prêt à inonder les ondes de comptines comme « Le Nid des 100 soucis ».

C'est ensuite sur scène que Madjo passe le plus clair des trois années qui suivent, avant de retourner en studio pour peaufiner son deuxième opus en compagnie du musicien et beatmaker Julien Vasnier et du multi-instrumentiste Boro Tripcevic. De cette association naît l'album Invisible World qui paraît via le distributeur indépendant Believe en mars 2015.
X

Avec votre compte
Universal:

  • Accédez à des contenus avant tout le monde
  • Gagnez des cadeaux (vinyles, places…)
  • Trouvez des playlists au plus près de vos humeurs
  • Recommandations personnalisées
X

Acheter

00:00
00:00