N Né le 1er mars 1904 à Clarinda dans l'Iowa, Glenn Miller suit ses parents dans le Nebraska et dans le Missouri avant de s'installer à Fort Morgan dans le Colorado. Il y fait ses études, apprend le trombone au collège, et étudie à l’université du Colorado pendant deux ans. Il commence à écrire des arrangements et des compositions.

Glenn et les Dorsey Brothers

A son arrivée en Californie en 1926, Glenn Miller entre dans le grand orchestre du batteur Ben Pollack avec qui il joue jusqu’en 1928. Prenant alors le statut de musicien indépendant, il enregistre beaucoup pour les studios, travaille avec le cornettiste et chef d’orchestre Red Nichols, avec la future grande star du swing, Benny Goodman, puis avec les frères Jimmy et Tommy Dorsey, essentiellement comme arrangeur.En 1935, Glenn Miller aide le chef d’orchestre anglais Ray Noble à monter son big band, et lui propose pour le pupitre des anches quatre saxophones plus une clarinette, combinaison qui deviendra le « son » Miller, qui consiste à faire doubler le premier saxophone ténor par la clarinette. Il commence à enregistrer sous son propre nom, et crée son grand orchestre en 1937. Les nombreuses émissions de radio qui recouvrent l’ensemble du territoire américain dans les années 1930 permettent à beaucoup d’orchestres de se faire connaître. Glenn Miller bénéficie de cette audience et obtient un vif succès.

« In The Mood »

En 1939, l’année de « Moonlight Serenade » et de « In The Mood », le grand orchestre joue tout l’été au prestigieux Glen Island Casino dans la banlieue de New York. Diffusé très régulièrement à la radio, l’orchestre est souvent sollicité et sa popularité est immense, Miller étant même sponsorisé par une firme de cigarettes. Concerts et films (« Sun Valley Serenade » de Bruce Humberstone en 1941, « Orchestra Wives » d’Archie Mayo, en 1942) se multiplient. En septembre 1942, Glenn Miller abandonne son orchestre et s’engage dans l’US Air Force, avec le grade de capitaine. Il dirige l’Air Force Band, qui donne des concerts devant les militaires stationnés en Angleterre. L’orchestre doit se produire à l’Olympia, mais le 15 décembre 1944, son avion disparaît au-dessus de la Manche lors du voyage qui devait le mener de Londres à Paris libéré.En 1953, Anthony Mann lui rend hommage dans son film The Glenn Miller Story, avec James Stewart dans le rôle principal.Plus orienté vers la danse que vers le jazz, l’orchestre de Glenn Miller atteint la perfection technique, avec une mise en place d’une grande précision, accompagné d’un swing feutré. Ces caractéristiques sont le reflet du jeu de Glenn Miller au trombone. 

X

Avec votre compte
Universal:

  • Accédez à des contenus avant tout le monde
  • Gagnez des cadeaux (vinyles, places…)
  • Trouvez des playlists au plus près de vos humeurs
  • Recommandations personnalisées
X

Acheter

00:00
00:00