V Vincent Niclo est né dans ce qu'on appelle une famille d'artistes. Celui qui a vu le jour le 6 janvier 1975 à Paris grandit auprès d'un père chanteur, qu'il ne tarde pas à imiter. Toutefois, l'artiste se dirige d'abord vers la comédie, aidé par son physique de jeune premier. Élève du Cours Florent, il joue au théâtre dans Renaître à Bogota de Marthe Vandenberg, dans plusieurs téléfilms et séries dont Sous le soleil et apparaît dans Place Vendôme de Nicole Garcia.

L'artiste n'a pas oublié sa passion, particulièrement le chant classique qu'il pratique. Sa rencontre avec Thierry Dran de l'Opéra de Paris est décisive. Il obtient un rôle majeur dans Titanic à l'Opéra Royal de Wallonie puis à l'Opéra d'Avignon. Nous sommes à l'époque des chanteurs à voix. Vincent Niclo est donc le candidat idéal pour prendre sa place dans les comédies musicales françaises en plein essor. Le ténor participe à West Side Story, Tristan et Iseult, Les Liaisons dangereuses, Roméo et Juliette et Autant en emporte le vent dans lequel il incarne le héros Rhett Butler.

En 2006, accompagné de Rick Allison, auteur-compositeur pour Lara Fabian, le chanteur sort son premier album solo Un Nom Sur Mon Visage qui ne remue pas les foules. Il enchaîne en 2007 avec « Toute la place », un single electro-pop dansant qui ne reflète pas davantage l'univers du jeune homme. Il faut attendre 2012 pour que Vincent Niclo revienne à ses premières amours. Il décide d'envoyer au Choeur de l'Armée Rouge une maquette avec des reprises de grands airs d'opéra. L'ensemble vocal, séduit par ce projet, invite Vincent Niclo à les rencontrer à Moscou.

Puis le jeune chanteur rejoint le choeur russe en mars 2012 sur la tournée française pour interpréter « Ameno » d'Era et La Marseillaise. En septembre 2012 sort Opéra Rouge, un album de reprises enregistré avec le même choeur, où l'on trouve aussi bien « Carmina Burana (Ô Fortuna) » et « Caruso » que « Libiamo Ne' Lieti Calici », extrait de La Traviata, en duo avec Julia Migenes. Le succès populaire est considérable qui permet à Opéra Rouge de figurer en quatrième place des ventes françaises.

Vincent Niclo se fend en septembre 2013 d'un album hommage au prince de l'opérette Luis Mariano avec Luis qui reprend des standards du ténor d'origine basque. Ce nouveau succès populaire (n° 3 du top albums) ancre Vincent Niclo parmi les têtes d'affiche de la variété française de l'instant. Il participe en 2013 au collectif Forever Gentlemen puis rejoint de nouveau la troupe en 2014 pour Forever Gentlemen 2.

En 2014, l'agenda de Vincent Niclo ne désemplit pas avec sa participation aux comédies musicales La Belle et la Bête et Les Parapluies de Cherbourg, ainsi que ses participations aux albums de Tony Carreira, Il Divo et la compilation de lutte contre le sida, Kiss & Love. L'année se termine sur la parution, en décembre, de l'album original Ce Que Je Suis, qui remporte un nouveau succès en se classant à la 8ème place des ventes. Plusieurs simples sont extraits, « Jusqu'à l'ivresse » et « Pour une fois ». La tournée qui suit, triomphale, s'arrête au Théâtre du Châtelet, à Paris, où est enregistré son premier album en public, Premier Rendez-Vous, publié en novembre 2015. L'année suivante est enregistré un album en anglais pour le marché international, Romantique.

La même année 2016 voit aussi la sortie de son cinquième album, 5.Ø, composé par Pascal Obispo sur des textes de Lionel Florence ou Patrice Guirao, avec Pierre Jaconelli à la réalisation. Le premier extrait s'intitule « Je ne sais pas », tandis qu'une nouvelle tournée est inaugurée Salle Pleyel, à Paris, le 4 mars 2017. Le projet suivant du chanteur de charme le voit reprendre les plus grands thèmes du tango, notamment le premier extrait « Mi Amor (Libertango) » signé Astor Piazzolla, dans l'album Tango (2018).

Paula Haddad

X

Avec votre compte
Universal:

  • Accédez à des contenus avant tout le monde
  • Gagnez des cadeaux (vinyles, places…)
  • Trouvez des playlists au plus près de vos humeurs
  • Recommandations personnalisées
X

Acheter

00:00
00:00