J James Blake est né le 25 septembre 1988 à Deptford (Lewisham), dans la banlieue est de Londres. Sensible à la musique, le fils du guitariste James Litherton (Colosseum) s'adonne au piano et étudie les partitions d'Art Tatum qu'il admire.

Fin 2009, après des études en musique populaire à la Goldsmiths University de Londres, James Blake se consacre pleinement à l'enregistrement de demos. Sa première sortie, le maxi vinyle « Hair & Lack Thereof », parue sous le label Hemlock, ne passe pas inaperçue. Le très influent DJ de BBC Radio 1 Gilles Peterson s'empare du morceau et invite le jeune homme à un mix en direct.

L'émission attire le label R&S Records qui signe le prodige des platines sans tarder et sort « CMYK », nommé « Single of the week » par un autre DJ de la BBC, Nick Grimshaw. James Blake devient la nouvelle coqueluche des programmateurs qui accueillent avec ferveur son nouveau titre « Limit To Your Love », le 28 novembre 2010. Le single inspiré d'une composition de Feist se classe n° 39 en Angleterre et obtient de meilleures places au Benelux.

À la fin de l'année, James Blake se retrouve dans les artistes à suivre de près en 2011 selon le classement annuel de la BBC, tandis que le site Pitchfork élit « I Only Know (What I Know Now) » à la 8ème place de son Top 100. L'artiste garde la tête froide devant cette avalanche de considération et termine l'enregistrement de son premier album, prêt à sortir le 7 février 2011. Sobrement intitulé de son nom, celui-ci reçoit un accueil chaleureux de la critique qui plébiscite le dubstep introspectif et à base de soul du musicien.

Objet de grandes attentions, la révélation de l'electro anglaise est sollicitée de toutes parts pour des collaborations avec Bon Iver, Joni Mitchell, Björk et les rappeurs Kanye West et RZA. Ce dernier est, avec Brian Eno en producteur et choriste de luxe, le seul chanteur à figurer au générique de l'album Overgrown, lancé en avril 2013. Ce deuxième recueil au portrait neigeux réinvente les contours de son univers electro empreint de soul, de folk et de dubstep. Le Mercury Prize qui a échappé à l'album précédent finit par lui échoir tandis que l'extrait « Retrograde » remporte un Ivor Novello Award.

Toujours aussi discret, James Blake ne réapparaît que furtivement à l'occasion d'une sortie de son label 1-800 Dinosaur ou une collaboration à l'album Lemonade de Beyoncé. Quelques jours après, c'est par surprise qu'il annonce en mai 2016 l'arrivée immédiate de son troisième album The Colour In Anything, enregistré entre Londres et le studio de Rick Rubin à Malibu. Bon Iver et Frank Ocean participent chacun à deux titres.
X

Avec votre compte
Universal:

  • Accédez à des contenus avant tout le monde
  • Gagnez des cadeaux (vinyles, places…)
  • Trouvez des playlists au plus près de vos humeurs
  • Recommandations personnalisées
X

Acheter

00:00
00:00