T Tout a commencé en 1995, lorsque deux MC's (20Syl et Cambia), sortent leur première mixtape, intitulée Première Formule, dans laquelle ils incluent de la basse et de la batterie. Enregistrée dans un studio de fortune, cette première cassette auto produite est vendue dans la cour de leur lycée. En 1997, ils s'associent avec DJ Greem, qui était aussi un copain de lycée de 20Syl. Le groupe, devenu trio, sort un premier album : Seconde Formule, qui voit le jour en 1998. A cette occasion, ils montent sur scène pour quelques dates.

Parallèlement à Hocus Pocus, ils créent en collaboration avec DJ Atom et DJ Pfel, un collectif appelé C2C (Coups2Cross). Ils sont champions du monde du DMC (Disco Mix Club) de Londres quatre années consécutives (de 2003 à 2006). La collaboration de deux MC's et d'un DJ ne fonctionne pas sur scène. Ils se consacrent alors à leurs projets personnels : 20Syl continue ses productions et DJ Greem s'investit plus particulièrement dans le collectif C2C.

Le passe-passe de Hocus Pocus

En 2001, ces deux derniers travaillent de nouveau ensemble avec la collaboration de musiciens. Ils ressentent alors l'envie de remonter sur scène dans cette configuration. Abracadabra... Les voilà partis pour quelques dates. C'est la même année, qu'ils créent le label On&On et sortent le maxi « Malade ». Grâce au tremplin MCM Session, qu'ils remportent en 2002, ils sortent un huit titres, Acoustic Hip Hop Quintet. Le considérant davantage comme une maquette que comme un véritable album, ils s'étonnent d'en vendre près de 4000 exemplaires.

Trois ans plus tard, paraît l'album 73 Touches (titre en référence au nombre de touches du piano). Influencés en grande partie par le jazz, ils font référence à Miles Davis et à Billie Holiday. Mathieu Lelièvre au clavier, Hervé Godard à la basse et David Le Deunff à la guitare viennent compléter le duo. Ce même album est réédité en 2006 avec une nouvelle version de « Malade » et six nouveaux titres.

L'album Place 54, sorti en octobre 2007, accentue leur volonté de créer un hip-hop acoustique. À cette occasion, le batteur Antoine Saint-Jean s'intègre au groupe. Les samples de 20Syl sont moins bruts, moins découpés, les textes plus compréhensibles et l'influence du jazz, de la soul et du funk plus présente. Ils invitent des artistes comme le chanteur Omar Lye-Fook sur le titre « Smile » ou encore Fred Wesley, ex-tromboniste de James Brown, sur « Recyclé ». Pour cet album, ils signent avec le label Motown France qui se charge de le promouvoir et de le distribuer. Les télévisions et les radios s'intéressent alors à eux, ils acquièrent une certaine crédibilité. En 2008, Hocus Pocus est nommé aux Victoires de la musique dans la catégorie « Album de musiques urbaines ».

Le collectif est de retour en mars 2010 avec 16 Pièces, précédé du single « À mi-chemin » comptant la participation d'Akhenaton (IAM). Oxmo Puccino est également présent sur « Équilibre ». Hocus Pocus et son hip hop aux confins du jazz et de l'electro ne change pas une recette qui gagne, dotée d'un son efficace et festif. Le groupe part ensuite en tournée avec sa kyrielle d'instruments électroniques et organiques, se produisant à Paris le 17 février (La Cigale), le 24 mars à l'Elysée Montmartre, puis en province au printemps.

Hocus Pocus a su donner un ton original à la scène hip-hop française. D'un tour de passe-passe, ce groupe a procuré un nouveau souffle et réconcilié les instruments acoustiques et le rap.
X

Avec votre compte
Universal:

  • Accédez à des contenus avant tout le monde
  • Gagnez des cadeaux (vinyles, places…)
  • Trouvez des playlists au plus près de vos humeurs
  • Recommandations personnalisées
X

Acheter

00:00
00:00