Dernier album

Dernier single

Follow will.i.am

William Adams, alias will.i.am, est né le 15 mars 1975 à Los Angeles (Californie, Etats-Unis). Bercé durant son enfance aux rythmes de la musique africaine, de la funk et du hip hop, will.i.am devient MC au moment où il rencontre Allan Pineda Lindo, qui deviendra Apl.de.ap, co-fondateur en 1998 des Black Eyed Peas avec will.i.am.

L’aventure Black Eyed Peas et le départ en solo

Will.i.am et apl.de.ap recrutent un autre rappeur, Taboo, et une chanteuse pop répondant au nom de Fergie. Les Black Eyed Peas sont nés. Ensemble, ils sortiront plusieurs albums : Behind the Front en 1998, Bridging the Gap en 2000, Elephunk (qui connaît un énorme succès international en 2003) et Monkey Business (2005). Mais c’est dès l’année 2001 que will.i.am s’émancipe en solo, avec l’album Lost Change (sur le label hip hop anglais BBE). Avec ce disque atypique, will.i.am dévoile au grand public sa musicalité hors pair, loin d’être l’artisan d’un rap basique et binaire. Ses influences soul, folk et funk font de will.i.am un artiste hip hop capable de ratisser un large public.

En 2003, il revient avec un album de mixes comprenant dix sept titres, baptisé Must B 21. En 2006, will.i.am, qui a fondé sa propre structure, le label will.i.am Music Group, figure sur l’album de guests de Sergio Mendes, baptisé Timeless, disque de neo-soul et de hip hop alternatif encensé par la critique. Puis le musicien, entre diverses productions pour Usher, les Pussycat Dolls, son acolyte Fergie (qui s’est lancée en solo), The Game, Ciara, Macy Gray ou encore John Legend, s’attelle à l’enregistrement de son nouvel opus solo.  

Will.i.am : nouvelle grande figure du hip hop

Songs About Girls paraît le 24 septembre 2007 chez Universal. Avec ce disque, will.i.am devient pour ainsi dire aussi populaire tout seul qu’avec ses Black Eyed Peas et son premier single, « I Got It from My Mama », caracole en tête des charts du monde entier. Mais will.i.am est également un artiste engagé, comme il l’a prouvé durant la campagne du candidat Barack Obama à partir de janvier 2008 et le single « Yes We Can », composé avec des extraits de discours du candidat démocrate, avec une musique composée et arrangée par will.i.am lui-même. Le clip de ce titre fait d’abord le tour du Net avant d’être diffusé sur toutes les télévisions du monde, et de devenir le clip officiel de la campagne de Barack Obama.

Toujours en 2008, will.i.am co-écrit la musique du film Madagascar 2, tandis que des rumeurs persistantes courent sur le fait qu’il serait depuis un long moment en studio avec Michael Jackson afin de préparer avec lui son grand retour sur disque. Contacté par le groupe U2 pour la production de No Line on the Horizon (2009), will.i.am est finalement recalé au profit du tandem Brian Eno/Daniel Lanois. Il revient ainsi à l’enregistrement du nouvel opus de Black Eyed Peas, le best-seller The E.N.D.

Copyright 2010 Music Story Arnaud de Vaubicourt