Keane Keane

Dernier album

Dernier single

Follow Keane

A l’origine du groupe Keane, le pianiste et bassiste Tim Rice-Oxley (né le 2/6/1976) faillit devenir membre de Coldplay, avant que le chanteur Chris Martin ne se ravise sur l’utilité d’un joueur de claviers dans la formation. Avec ses camarades de l’Unversity College de Londres, le guitariste Dominic Scott (15/5/1979) et le batteur Richard Hugues (8/9/1975), il a formé les Lotus Eaters en 1995.

Deux ans plus tard, il est sur les bancs de la Tonbridge School, il engage son ami d’enfance, le chanteur Thomas Oliver Chaplin (8/3/1979), de retour d’un service civil volontaire en Afrique du Sud. Le 13 juillet 1998, le groupe renommé Keane joue son premier concert dans cette formation au célèbre pub Hope & Anchor d’Islington (Londres), et décide de se consacrer pleinement à une carrière musciale. Fin 1999, le premier single autoproduit et pressé à 500 exemplaires, « Call Me What You Like » est vendu à leurs concerts via leur petite structure Zoomorphic, suivi par « Wolf at the Door ». Devant le manque de succès, Dominic Scott, décide de reprendre le cours de ses études et quitte le groupe. Invité en août 2001 par le producteur James Sanger dans son studio Les Essarts (France) en vue d’enregistrer quelques titres, Keane recentre sa musique autour des claviers.

Ce n’est qu’un an après, en décembre 2002, que Keane est remarqué par le label indépendant Fierce Panda et sort le single « Everybody’s Changing », repéré par l’influent animateur de la BBC Steve Lamacq qui en fait son Single of the week en avril 2003 (un second, « This is the Last Time », paraît en novembre). La bataille des majors qui s’ensuit se termine au profit d’Island Records qui signe le groupe et l’envoie en studio réaliser Hopes and Fears (mai 2004), précédé du single « Somewhere Only We Know » (n°3). Pendant que ce premier album entre instanténemnt à la tête des charts à la faveur d’un important bouche à oreille, Keane se prépare à une première tournée mondiale, comprenant les premières parties de la tournée américaine de U2.

Cette renommée internationale incite le groupe à accélérer le rythme pour un second album à sortir à l’été 2006. Si Under the Iron Sea révèle un trio plus inspiré, mais cependant moins bien accueilli par la critique, cet album donne une nouvelle direction vers une pop solennelle, presque ésotérique. Ce style aboutit avec des pièces comme le single « Altlantic », ou le plus rock « Crystall Ball » présentant un Tom Chaplin à la voix écorchée et aux messages forts. Son succès grandit, notamment aux Etats-Unis où il se pose à la 4ème place des charts.

Fort agréablement surpris du bon accueil des fans français, Keane vient enregistrer son troisième album à Paris début 2008. Pour les prochaines années, il faudra compter avec ce groupe en constante progression et désormais attendu au tournant.

Copyright 2008 Music Story Carole Le Bras