Dernier album

Dernier single

Daniel V. Snaith est né en 1978 à Dundas (Ontario, Canada) de parents tous deux professeurs de mathématiques. Dans les années 90, le jeune Daniel Snaith oscille entre musique (il écoute beaucoup de pop, de techno et de new wave et commence à produire quelques morceaux electro pop) et études (il est passionné par les sciences). C'est au tout début des années 2000 que le musicien opte pour un nom de scène. Ce sera Manitoba.

Il sort en 2000 un premier maxi intitulé People Eating Fruit, qui est très remarqué par la critique qui voit en lui un musicien éclectique et intelligent, entre electro, pop et rock indé. Il revient en 2001 avec Paul's Birthday, qui achève de lui fournir une excellente réputation...  C'est cette même année que sort un album de dix titres, baptisé Start Breaking My Heart. Manitoba émigre ensuite à Londres et sort un deuxième album sous ce patronyme, Up in Flames, en 2003. C'est à ce moment là que le musicien et producteur connaît quelques soucis après la plainte du musicien Handsome Dick Manitoba (du groupe Dictators), qui invoque un plagiat de nom de scène... Dan Snaith est alors contraint de changer de nom pour Caribou.

De Manitoba à Caribou

En 2005, Dan Snaith sort son premier album sous son nouveau nom, Caribou. Intitulé The Milk of Human Kindness, le disque, entre esprit noisy pop et arrangements electro pop, reçoit des critiques élogieuses et connaît un engouement public aussi bien au Canada qu'en Europe, où le musicien s'est définitivement installé dans la capitale britannique... Le projet Caribou s'exporte aussi en live, concerts pour lesquels Dan Snaith embauche un groupe.

C'est en 2007 que Caribou revient sur le devant de la scène avec un nouvel opus intitulé Andorra. Le disque connaît un succès critique encore supérieur au précédent opus, et le vivier de fans s'épaissit encore un peu plus. Andorra reçoit le Polaris Music Prize en 2008 au Canada, l'une des récompenses musicales les plus honorifiques.

Copyright 2010 Music Story Arnaud de Vaubicourt