“Careless People”, le premier album de Charlotte OC Tout sur Charlotte OC

“Careless People”, le premier album de Charlotte OC

X

Déjà annoncé par “Blackout”, dévoilé en août dernier, le single envoûtant “Darkest Hour” et l’inédit “Medecine Man”, le premier album de Charlotte OC “Careless People” sort chez Harvest Records/Capitol. 
La jeune artiste, originaire du Royaume Uni a enregistré son album aux légendaires Sunset Sound studios à Hollywood avec Tim Anderson (Solange, Youngblood Hawke, Halsey), producteur et ancien membre de Ima Robot.
Charlotte OC nous confie à propos du projet : « L’album est une collection de chansons telles des histoires qui décrivent ces comportements frivoles et excessifs qui peuvent toucher et blesser les gens. J’y parle aussi de mon propre manque de considération par moments ou à l’inverse des choses auxquelles j’aurais du moins prêter attention, mais cela nécessite de réaliser auparavant ce qui vous est vraiment cher. »
Charlotte interprètera  “Darkest Hour”, le single phare de l’album, pour la première fois en TV sur le plateau du Late Night with Seth Meyers sur NBC le 15 février prochain. Le titre qui a déjà récolté plus de 700 000 streams, est une des 10 chansons originales qui composent l’album “Careless People”. 
The Fader a encensé la vidéo du titre, la décrivant comme « saisissante » et ajoute que « Charlotte s’y livre sans retenue. Alors que la chanson défile avec une force singulière, les incantations principales du refrain “le diable attend, le diable attend après toi”, semblent tellement ancrées dans la réalité et être bien plus qu’une simple métaphore. » 
Le blog culturel The Line of Best Fit remarque également que « Le tour de force de la chanson réside dans ses contrastes vifs ; son côté aérien, ses couplets emmenés par les notes de piano qui laissent progressivement place aux voix imposantes des refrains. Les textes révèlent pleinement cette féérie soul que nous avions commencé à percevoir dans cette star montante. »
Sur “Careless People”, Charlotte infuse audacieusement ses paroles intimes dans une musique d’une intensité orageuse. Avec le titre emprunté d’un passage de “Gatsby le Magnifique” (« Tom et Daisy étaient des gens peu attentionnés, ils brisaient les choses et les créatures avant de retourner à leur confort financier ou leur infini manque de considération »), l’album explore minutieusement sa propre fascination pour les comportements frivoles.
« J’ai beaucoup écrit sur les problèmes familiaux, des choses avec lesquelles j’ai grandi et qui m’ont suivie toute ma vie - mais aussi sur les première amours et tout ce qui vient par la suite » confie Charlotte qui a grandi à Blackburn, une ancienne ville industrielle.
Pour cet album aux contours sombres et romantiques Charlotte a puisé son inspiration dans ses terres d’origine. « Le nord de l’Angleterre est assez industriel et lugubre, mais il y existe également un certain folklore particulier lié aux sorcières », nous précise-t-elle. « En réalisant cet album, je voulais mélanger le réel et l’imaginaire de cette façon et rester aussi honnête que possible tout en faisant ressortir le côté mystique de l’endroit d’où je viens. »
Sur “Blackout”, Charlotte OC tisse, tout en crescendo, ses rythmiques intenses mâtinées de riffs de guitares crépusculaires autour de paroles qui décrivent l’isolation vécue dans l’anxiété et la beauté de pouvoir se sentir à nouveau libre.
D’autres titres sont habités par un sentiment de joie livré sans retenue. “Medicine Man”, plus dépouillé mais tout aussi séduisant, emmené par des sons de batterie pesants et des effets vaporeux, capture avec perfection l’ivresse étourdissante qui vient lorsque l’on se jette la tête la première. Alors que “Running Back to You” avec ses arrangements plus R&B, son groove soyeux et ses harmonies émouvantes, façonnent un portrait aigre-doux du déchirement qui vient avec les relations à distance.
“Careless People” suit un premier EP intitulé “Colour My Heart” et encensé par les médias : 
« Elle allie la grâce envoûtante d’une Stevie Nicks et la voix puissante et tout en finesse d’une Alicia Keys. » (SPIN magazine)
« Ce n’est qu’une question de temps avant que vous ne soyez envoutés par cette chanteuse britannique et le son magnifique qu’elle nous offre. » (NYLON)
Charlotte s’est également forgée une solide réputation en concert, livrant des performances remarquées et saluées par les publics du Royaume Uni à l’Australie en passant par les États-Unis où elle s’est produite aux festivals SXSW et au Governors’ Ball. D’autres dates de la tournée US seront annoncées prochainement.

Charlotte OC, premier album “Careless People”, sortie le 31 mars 2017 – 
Déjà disponible en précommande



- TRACKLISTING -

01. BlackOut
02. Darkest Hour
03. Medicine Man
04. River
05. Shell
06. Choice
07. Running Back To You 
08. Higher
09. I Want Your Love
10. Where It Stays
11. In Paris



Charlotte OC – “BlackOut” (clip officiel)





Charlotte OC – “Darkest Hour” (clip officiel)



 

Suivre Charlotte OC

news

“Careless People”, le premier album de Charlotte OC

news

“Force & Honneur”, le nouvel album de Lacrim

news

“Petite amie” de Juliette Armanet

news

“Méditerranéennes”, le projet multi-artistes de Julie Zenatti

news

Le riff éternel de Chuck Berry

news

Paul McCartney : réédition de “Flowers In The Dirt”

X

Avec votre compte
Universal:

  • Accédez à des contenus avant tout le monde
  • Gagnez des cadeaux (vinyles, places…)
  • Trouvez des playlists au plus près de vos humeurs
  • Recommandations personnalisées
X

Acheter

00:00
00:00